Quel statut juridique choisir lors de la création de mon entreprise ?

Quel statut juridique choisir lors de la création de mon entreprise ?

Avec la participation de Jean-François Bohn, expert-comptable chez e-care.

Choisir un statut juridique est une étape indispensable à laquelle tous les porteurs de projets, créateurs et repreneurs d’entreprises doivent se confronter. Il n’y a pas de bon ou mauvais choix mais il est important d’opter pour un statut juridique adapté à votre projet, votre situation et vos attentes. C’est une étape importante qui peut avoir de réelles conséquences fiscales et sociales sur votre activité et votre vie personnelle.

Pour vous accompagner dans cette réflexion, nous nous sommes rapprochés de Jean-François Bohn, expert-comptable chez e-care. Le cabinet e-care expertise-comptable et innovation vous épaule durant toute la vie de votre entreprise.

Ima.Go : Quels sont les différents statuts juridiques ?

Jean-François Bohn : Il existe de nombreux statuts juridiques : SARL, SAS, SC, EI, EIRL, SNC, micro-entreprise, Scop…

En effet, il y a du choix ! Lors de la création d’une startup, les fondateurs ont des besoins juridiques spécifiques et doivent choisir entre plusieurs types de sociétés. Parmi les possibilités, il y a les sociétés de capitaux, les sociétés de personnes et les sociétés mixtes. Et pourtant, les sociétés de capitaux sont en général très appréciées des entrepreneurs. Pourquoi ? Car les avantages sont nombreux : patrimoine personnel protégé, choix du régime fiscal, liberté de cession des actions…

Nous vous avons réalisé une petite infographie afin de mieux comprendre le sujet.

Ima.Go : Quels critères prendre en compte pour choisir le statut juridique qui correspond à mon projet ?

Jean-François Bohn : Ils sont également nombreux. La nature de l’activité, les perspectives de développement, le régime fiscal, le statut social et la présence ou non d’associés en font partie.

Ima.Go : Dois-je obligatoirement m’associer pour créer mon entreprise ?

Jean-François Bohn : Non, de nombreuses entreprises se créent en individuel ou en sociétés unipersonnelles. S’associer présente notamment l’avantage de bénéficier de la complémentarité des profils des fondateurs ou des ressources financières supplémentaires. En revanche, une société a vocation à rassembler des associés qui souhaitent s’impliquer dans un projet commun. Il faut donc un partage de vision globale et de stratégie ou ne pas s’associer.

Ima.Go : Quels conseils juridiques donneriez-vous à un porteur de projet en phase de création d’entreprise ?

Jean-François Bohn : Il est important de se faire accompagner et de consulter un expert-comptable assez tôt dans la démarche pour traiter ces différents points avec une prise de recul.

En conclusion, apportez une grande réflexion au choix de votre statut juridique. Prenez le temps de comparer et d’étudier les différents critères qui s’offrent à vous.

Besoin d’un coup de pouce dans vos choix de création d’entreprise ? L’équipe e-care vous accompagne !

Des questions sur votre développement commercial ?

Partagez cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email

à lire aussi sur notre blog...

Vous souhaitez être rappelé ?